lien vers l'accueil

En prison

 

Depuis 2003, conte et ateliers en Maisons d’Arrêt (Bois d’Arcy, Osny, Fresnes, Villepinte, Fleury-Mérogis) : majeurs et mineurs.
2005, collectage à Fresnes avec Pépito Matéo en vue de sa création « Parloir ».
2007, ateliers et collectage au quartier majeur (hommes et femmes) de Fresnes sont lancés par la Maison du Conte (« La parole voyageuse »). Jacques Combe, Valérie Briffod et Laetitia Bloud rapportent leur expérience et les histoires collectées lors des ateliers, en direct sur Radio Aligre (FM 93.1), dans une chronique de Marien Tillet (« des fenêtres au Barreau »). Un CD est édité par la Maison du Conte et distribué aux détenus participants.
2011, "Sortilèges" présenté aux détenus du quartier majeur des hommes à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans le cadre du 1er festival de conte en prison, organisé par l'ARAC.

laetitia bloud

 

 

Conter en prison


L’imagination, pour les personnes incarcérées, est la préservation de leur capacité à se projeter vers l’avenir ; Elle offre une « évasion mentale » salutaire, un retour vers leur intimité émotionnelle. Le conte permet de s’extraire du contexte de ses souffrances pour les supporter avec plus de force.
Concernant les mineurs, les témoignages de leurs éducateurs sont éloquents : « Enfin calmes, attentifs dans la durée et demandeurs, on ne les reconnaît plus !! » Le conte parle à chacun en silence de ce qu’il ne peut pas dire et qui le blesse.
Seule ou avec la conteuse Régine Riefolo (ancienne éducatrice "Protection Judiciaire de la Jeunesse"), je propose des racontées ou des ateliers de création d’histoires, de prise de parole. Ma démarche en milieu carcéral n’est pas éducative, elle reste celle d’une conteuse désireuse avant tout d’offrir un moment de détente en partageant ses histoires.

 

puce Extraits sonores de la chronique "Des fenêtres au Barreau (Radio aligre)

puce Retour à la liste des spectacles sur-mesure